Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Volo - Live Report

par Oraku 13 Février 2010, 15:13 Tout le reste

Jeudi 11 février, un froid glacial devant les portes de la salle Rock School Barbey à Bordeaux. Je ne suis pourtant pas ce genre de personne à assister à des concerts de chansons françaises. Vous savez, moi, c'est plutôt métal, musique bizarre et autre expérimentation.

Mais il faut avouer que le duo Volo m'a enchanté par leurs albums, puisant dans des mélodies de guitares fines et de magnifiques textes des émotions qui ne m'ont pas laissé indifférent.

Je m'installe, et voit apparaître sur scène le fameux duo, accompagné de ce qui sera de talentueux musiciens : un bassiste/contre-bassiste, un guitariste et un batteur. Le line-up est simple, mais très efficace. Le concert commence avec quelques classiques comme "Le bonheur", histoire de mettre le publique à l'aise.

Les chansons s'enchaînent avec justesse, mais je reste un peu déçu du peu de relation qu'ils installent entre le public. A part quelques "et voici notre bassiste", il n'y a pas de réelle interaction, malgré une qualité musicale indéniable.

Puis, le show se détend, les morceaux se rallongent pour laisser pleinement le guitariste et le bassiste s'exprimer, et tout devient différent. Les petits traits d'humour entre les chansons détendent l'atmosphère, et la setlist, choisit avec intelligence, permet de faire monter l'ambiance de manière exponentiel.

Au final, Volo fait 3 rappels devant une salle absolument conquise par un groupe qui relève nettement le niveau exécrable de notre chère "variété française".

Ce que je retiendrai de ce très beau moment de musique : un duo souriant, maîtrisant son oeuvre de bout en bout. Un contre-bassiste de folie, enchaînant les moments de grâce sur un instrument qui, de prime abord, n'est pas vraiment spécialisé dans les solos musicaux.

Malheureusement, pour moi, le seul vrai bémol de ce concert ne se trouve pas dans l'interprétation, mais dans la tracklist elle-même : Volo est magnifique quand ils écrivent des chansons intimes. Ils sont juste risible quand ils essayent d'écrire des chansons engagés, politiquement incorrect. Leur mélodie s'embourbe, leurs paroles n'ont plus cette incision particulière, tout devient plus lourdingue. Bien dommage quand on compare ce manque d'inspiration à des mélodies beaucoup plus subtile comme "jeune fille en fleur", "t'es belle", "dimanche",...

Dans l'ensemble, un bien fort moment émotionnel.

Ah, et ils ont oublié de chanter "jeune fille en fleur". Je les hais.

Et pour ceux qui ne connaissent pas, voici un petit morceau bien joli :

 

J'avais une envie de vous parler de ce concert qui m'a touché. Vous inquiétez pas, j'arrive avec des bds et de la musique, patience :D

commentaires

Sushi suicidaire 13/02/2010 16:29


J'ai beau essayer... Là non plus ça prend pas! Jdois être insensible!^^ Mais contente que vous ayez aimé le concert en tt cas!


Haut de page