Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coco Chanel et Igor Stravinsky

par Oraku 8 Janvier 2010, 01:10 Tout le reste

http://www.classiquenews.com/images/articles/coco_chanel_igor_stravinsky_affiche.jpgJan Kounen. Blueberry. 99F. Un réalisateur de génie qui sait, à chacun de ses films, développer un univers unique, barré, totalement imprévisible et au final, génialissime. Alors quand j'ai su qu'il reprenait l'histoire d'amour entre Coco Chanel et Igor Stravinsky, je me suis tout de suite dit : "ça pourra pas être aussi chiant que Coco Avant Chanel".

Quel utopiste j'étais.

Alors certe, Jan Kounen est toujours le roi des plans parfaits, d'une beauté cinématographique mise au service d'une inventivité sans limite.
Mais où est passé son univers? Sa folie? Le ton trop sérieux, presque soporiphique ne fait jamais décoller le film. On est plongé dans une simple histoire d'adultaire d'un Mads Mekkelsen aussi expressif qu'une huitre dans un bocal de frite.
Seule Anna Mouglalis rattrape ce duo avec un jeu parfait, une classe qu'Audey Tautou ne trouvera.
Et une voix. Une magnifique et sensuelle voix.

Le réel problème de ce film, qu'il se traine en longueur sur des sujets et des trames qui sont inintéressantes. J'aurai volontier pardonné cette longueur, si le côté passionel avait été accentué. Mais là, on a l'impression que ce pauvre Igor couche avec Coco pour passer le temps.
La fin rattrape le film, avec une émotion beaucoup plus prononcée.

Je reste profondément déçu par ce film. Parce que Jan Kounen, quoi !

Note : 11/20

commentaires

Haut de page